Raid dans un parc zoologique

lundi 21 mars 2016
par  Gil
popularité : 10%

Nous étions 6 samedi à partir d’Albi et Castres direction BARCELONETTE puis refuge de Bayasse 1800m.Route dégagée mais beaucoup de neige autour. Nous nous lançons le lendemain à l’assaut de la Tête de Laup 2721m un single plongeur nous suit quelques instants le long du torrent puis nous apercevons les premiers bouquetins,mais aussi une multitude de traces d’animaux....renards lièvres loups mouflons cerfs ?.... Retour au gite.Apres une bonne nuit direction refuge d’ESTENC par le col de la Cayolle2326m. Mardi sous un soleil radieux nous nous attaquons a la Tête de la Boucharde 2639m. Un lièvre variable d’un blanc immaculé nous coupe la route ! Nous resterons 3 au col 2539m pour lézarder et contempler le panorama époustouflant . Redescente à Estenc...le temps se gâte : chutes de neige annoncées dans la nuit et le lendemain. Faut -il partir vers St DALMAS ? Notre logeur consulte la météo (laquelle ?)..."cela passera" Nous démarrons sous la neige l’oeil toujours aux aguets,cela paie : sur l’autre rive au Pas de l’Estron le loup, et oui, nous en avons vu au moins 1 magnifique ! Son observation nous permet de reprendre du souffle car nous ne sommes pas au bout de nos peines ! la neige tombe de plus en plus drue, le vent s’en mêle. Péniblement nous atteignons le col de Gialorgues 2519m.Tout est blanc aucune trace , aucun relief, la boussole dans la main sans la quitter des yeux, Christine, Jean Marie, Patrick, parviennent à nous conduire au refuge non garde et ouvert (ouf) de Gialorgue ! Poêle, bois, électricite (vive les panneaux solaires) nous décidons d’abandonner la descente et de passer la nuit là. Jean-Marie et Monique se sentent en forme pour rejoindre St Dalmas. Superbe soirée passée à nourrir le feu , faire fondre la neige, cuire les pâtes que les souris avaient bien voulu nous laisser, réchauffer une boite de cassoulet, jouer aux cartes et tout cela dans les rires et la bonne humeur !....merci au CAF de Nice Mercantour. Dehors toujours la tempête Réveil sous un ciel bleu, mais au moins 80cm de poudreuse génial de marcher la dedans, retrouvailles avec nos deux éclaireurs,accueil chaleureux de la part de notre restaurateur autour d’une excellente soupe et repos pour Hèlene et moi même.Tant pis nous ne verrons pas autant de mouflons et bouquetins que nos coéquipiers !...le dernier jour de notre périple est long et haut(1100m de dénivelé) il faut se ménager. Ultime étape sous un soleil de plomb passage sans difficulté au col de la Braisse à 2599m dans une neige immaculée, seuls au milieu des montagnes mais certainement observés par des animaux invisibles ...le rêve ! Merci a toute l’équipe, vous pouvez recommencer je vous suis !!!!! JANINE

DIAPORAMA


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 1er février 2017

Publication

638 Articles
75 Albums photo
3 Brèves
5 Sites Web
4 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
129 hier
186805 depuis le début
12 visiteurs actuellement connectés