Rando : Massif des ALBERES

vendredi 15 novembre 2013
par  Michel.B
popularité : 7%

Nous nous sommes retrouvés 9 pour un premier pique-nique vers l’église de St Jean de l’Albère, départ d’une rando d’échauffement jusqu’au Puig de Sant Cristau. Un passage au Dolmen de Na Cristiana « La Dame chrétienne » permit les supputations habituelles des intellos du groupe ; et bien si, il est orienté ! Sud-est, comme la plupart des dolmens des Pyrénées Orientales ! Nos ancêtres du néolithique final n’étaient pas des manches pour équarrir et ajuster correctement de telles dalles de gneiss ! Nouvelle énigme vers le Col de Linas avec plusieurs grottes à l’entrée maçonnée : en fait les restes des emplacements d’artillerie qui ont servi à la bataille du Boulou. Le tour de 6,7km en 3h50 avec 560m de dénivelé.

Installation au gîte du Col de l’Ullat dans un « dortoir-cuisine » au confort succinct mais suffisant et à l’ambiance sympathique. Bon petit repas « tout fait maison ! » accompagné d’un « vin de boisson », nouveau terme œnologique pour qualifier le vin d’Henri ! Après une nuit calme et douce bercée par la mélodie harmonieuse de divers instruments à vent nous nous sommes réveillés « par les voies naturelles » pour une seconde journée dans Les Albères. L’étymologie de ce nom reste mystérieuse et l’on doit à Henri le début d’une piste. Bien avant le fabuleux progrès du mariage pour tous, deux amis prénommés Albert auraient vécu cachés dans ces forêts. Les gens les cherchaient en disant : « vous n’auriez pas vu les Albert ? »

Départ de St Martin de l’Albère pour une deuxième journée sur la crête frontière entre le Coll Forcat et le Puig Neulos en passant par le Roc des 3 Termes. Halte champignons avant l’arrivée au point culminant du Massif avec ses 1256m. Le Puig « nébuleux » portait mal son nom aujourd’hui avec un temps magnifique. Petit « bartas » habituel pour redescendre en jonglant pour éviter les barres du Roc dels Graules et du Roc Planer, ouf, une piste ! Le tour de 13,3km en 7h20 avec 840m de dénivelé. Ca c’est de la moyenne !

Soirée « champignons et raclette » au gîte et petit jeu du 7 et de ses multiples pour trouver des plongeurs. Certains, qui ont souhaité rester anonymes, se sont tout particulièrement distingués à ce jeu-là !

Les champignons devaient être comestibles puisque nous nous sommes réveillés (par la même méthode que la veille) pour se lancer dans une dernière rando au départ de Sorède. Halte culturelle à l’Ermitage N.D. du Château où nous attendait une vierge déhanchée avec de vrais cheveux et un guide prêt à nous montrer enfin le Saint Esprit ! Passage ensuite au plus grand four solaire de l’époque. Son auteur, Padre Himalaya, a obtenu 1500° en l’an 1900 ! Montée au Castell d’Ultréra que l’on peut atteindre aussi en escalade. Vue magnifique mais vent terrible ! De quoi décoiffer la vierge heureusement restée en bas. Photo de groupe des non-vierges puis longue pause au soleil et à l’abri avant d’entamer une belle descente vers Sant Ferriol de la Pava. Retour à Sorède après 11,4km en 6h20 et 620m de dénivelé.

L’apothéose du séjour avec, pour terminer, un striptease de Patrick sur le parking du village. Nous avons pu admirer une fois de plus ses fabuleux jumeaux gastrocnémien qui laissent pantois le commun des mortels ! Merci à lui et à tous ceux qui sont venus à ce rendez-vous chez les Albert.

Michel M

DIAPORAMA

Le reste des photos sont dans l’album ( onglet galerie )


Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 16 octobre 2017

Publication

691 Articles
77 Albums photo
3 Brèves
5 Sites Web
4 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
85 hier
215942 depuis le début
32 visiteurs actuellement connectés