Duo sous les premiers rayons sur le Vignemale…

dimanche 8 septembre 2013
par  Michel.B
popularité : 11%

Premiers rayons sur le Vignemale…

Pourquoi ne pas profiter de ce dernier Week-end d’août pour réaliser, Adeline et moi-même, une de nos premières envies communes : assister au lever du soleil en haut du petit Vignemale ?

JPEG - 34.1 ko

Vendredi 15h : le départ est donné pour le refuge du Clot au Pont d’Espagne ( Cauterets ). Ce sympathique refuge de vallée et son gardien accueillant nous permettent de démarrer reposés et repus notre randonnée.

Samedi 7h30 : le réveil a des airs de vacances, c’est une vraie grasse matinée pour un randonneur ! La météo a dit vrai, les nuages ont déguerpi. C’est donc sous le soleil que nous attaquons notre lente montée ( pour puiser dans les sucres lents parait-t’il ) vers le refuge de Baysselance. Les randonneurs ne se bousculent pas tout le long de cette magnifique vallée de Gaube. Pour animer cette ascension, rien de tel qu’une petite course entre montagnards. Un petit groupe de 4, que nous surnommons aussitôt « les daltons » nous double à hauteur du lac de Gaube. Un rythme plus rapide mais aussi plus saccadé : les pauses pipi, crémages, céréalières ou vestimentaires nous permettent de reprendre par intermittence la tête de la course. Les regards de défi se multiplient ainsi que les sourires provocateurs. Mais le résultat est là, le moteur Bernard animant tout bon cafiste qui se respecte nous permet d’atteindre le refuge des Oulettes avec une avance confortable. C’est sous les sifflements de 3 marmottes obèses que nous attaquons les lacets menant à la Hourquette d’Ossoue. Soudain, à 10 minutes du col, un fait de course se produit. Deux daltons ont lâchement abandonné le reste de leur groupe afin de franchir la ligne devant notre nez ! Ignorant leurs regards fiers, nous nous consolons en nous disant que cet acte mérite une disqualification. Nous rejoignons le refuge de Baysselance après 1300m de dénivelé cumulé. Le gardien nous présente notre logis, une petite salle habituellement destinée à la cuisine du randonneur. Certes la salle n’est pas très chaude ( 12°C ) mais le génépi local suffit à nous tenir chaud le temps de s’enfiler sous les 3 couvertures pour une courte nuit.

Dimanche 6h : ciel étoilé, c’est parfait ! Nous partons sans sac à dos, frontale sur bonnet pour l’ascension du petit Vignemale. Nous arrivons à sommet à 7h, le soleil doit se lever à 7h23. Cela nous laisse le temps de discuter avec un groupe de cafistes toulousains s’apprêtant à effectuer la traversée Petit – Grand Vignemale en Escalade. Un membre du groupe hurle mon nom ! Un compagnon fraîchement formé en Terrain d’aventure avec moi. Les montagnes sont si vastes et pourtant tout le monde s’y retrouve…

Dimanche 7h23 : le soleil est à l’heure. Nous apprécions l’instant, tous les rochers prennent une teinte orangée. Une vraie aquarelle ! Le soleil monte à une vitesse incroyable, nous laissant juste le temps de prendre quelques photos. Nous redescendons ensuite au refuge de Baysselance pour un petit déjeuner mérité avant le long retour vers le Pont d’Espagne.

Un super Week-end post-vacances à renouveler sur d’autres sommets. Après tout, le soleil est nouveau tous les jours…

Nicolas P.


Portfolio

JPEG - 172.9 ko JPEG - 245.5 ko JPEG - 98.9 ko JPEG - 66.5 ko JPEG - 80.5 ko

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 21 septembre 2017

Publication

685 Articles
77 Albums photo
3 Brèves
5 Sites Web
4 Auteurs

Visites

108 aujourd'hui
91 hier
213036 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté