Randonnée à la Pique d’Estats

lundi 1er juillet 2013
par  Michel.B
popularité : 15%

DIAPORAMA

PICA D’ESTAT : soleil au sommet

La météo a enfin été avec nous pour réaliser cette ascension. Après un passage à l’office de tourisme d’Auzat, pour récupérer le courrier de Patrick, le départ se fit au bord de l’Artigue qui est gonflée par la fonte des neiges. L’eau bleue turquoise allait nous accompagner le long du chemin.

La première partie se déroula dans le sous-bois où les myrtilles mettent les feuilles. Elles sont encore d’un vert clair en raison du retard dans la saison. A l’ori de Pla Nouzère, en sortie de la hêtraie, nous avons fait la pose casse-croute en face du massif de la pique rouge de Bassiès. Celui –ci est encore très enneigé, tout comme le ravin de l’Artigue qui est complètement bouché par la neige. Après être passé par le chemin de l’étang sourd, la traversée de plusieurs névés, nous sommes arrivés au refuge ou Patrick nous attendait avec impatience, puisque nous portions ces revues et ces lettres.

Après un bon couscous merguez et une bonne nuit entre Savoyards, Catalans, Toulousains et Albigeois, nous avons engagé la rando vers la Pica d’Estat. Nous trouvâmes rapidement la neige qui est encore omniprésente au-dessus de 2300-2400ml.

Cramponnage obligatoire, neige compacte et agréable en matinée. La montée se fera pour Janine et Marie sans soucis sur neige comme sur cailloux. Ce fut leur 1er journée en crampon et nous dûment les garder jusqu’au pied de la dernière voie finale de l’ascension de la Pica. Arrivés au sommet, nous avons admiré la vue grandiose de l’Aneto au Valier et sur l’Andorre : grand ciel bleu et grand soleil.

La descente sera rapide jusqu’au refuge .L’arrivée rock en roll, se fera sur un fond de musique des Rolling Stones joué par Patrick depuis sa terrasse du refuge. Nous l’acclamerons avec d’autres randonneurs du haut de la falaise et il nous répondra même par un « Bande de Voyous ! ».

En pleine après-midi, pose d’une heure environ avec déjeuner et animation à la guitare par le gardien. La descente va se dérouler sur une pente herbeuse jalonnée de petits névés, puis le sous-bois très agréable par cette après-midi.

Très bon week end et très belle ascension, un grand bravo à Janine et Marie, nos 2 nouvelles spécialistes du crampon.

Benoît G.


Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 18 septembre 2017

Publication

684 Articles
77 Albums photo
3 Brèves
5 Sites Web
4 Auteurs

Visites

76 aujourd'hui
93 hier
212913 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés