Rando à la Tour du Pin (haut languedoc)

dimanche 9 juin 2013
par  Michel.B
popularité : 14%

DIAPORAMA

Après plusieurs tentatives infructueuses, la météo rendait possible cette marche versant Ouest du Caroux juste en face les aiguilles de la montagne de lumière…Partant d’Albi ce n’était pas gagné car la pluie nous surpris après Castres. Mais St Pons passé, la situation progressivement s’améliorait, le vent puis le soleil chassait les nuages dissipant nos doutes.

Nous étions douze, les douze apôtres en quelque sorte ce nombre suscitant toujours une pensée religieuse. Tout débute par une collation nous rassemblant car nous venions en ordre dispersé. Petit gâteaux et café offerts par Henri et Joëlle nous permirent de prendre des forces. C’est ainsi que le groupe partit en direction du joli petit village de Vieussan niché au creux de la colline et puis en haut de celui-ci vers la Tour du Pin en marchant plein ouest. Tout de suite nous sommes dans la nature et la végétation qui sent bon. La méditerranée n’est pas si loin et bientôt peu après surgirent à nos pieds des falaises bordant le sentier, nous rappelant nous montagnards que le rocher fait partie de nos activités. Tout un chacun scrute la paroi cherche le spit protecteur et le cheminement possible. Les Jeunes bien sûr dont Nicolas mais les plus âgés aussi qui ont bien gardé dans leur tête les joies subtiles mais aussi les tourments que savent procurer les roches à ceux qui les approchent. Donc le groupe progresse à la lecture attentive du topo très bien renseigné et que nous suivons scrupuleusement car nous savons les incertitudes, les progressions impossibles ou très difficiles qui nous attendent si nous sortons de la sente à cause bien sûr de la végétation, belle mais sans concession. L’heure passe le temps s’écoule et le moment du déjeuner réparateur approche. Après plusieurs changements de cap, la directissime de la Tour arrive et nous l’empruntons d’un pas très volontaire pour l’atteindre. Une tour du 11è ou 12è siècle en ruine bien sûr défendue par un passage délicat pour le marcheur. On pose les sacs, la vue est magnifique d’où que l’on se tourne, le soleil est là aussi…tout va bien chacun se restaure et Michel M sort du sac un précieux breuvage qui à lui seul change l’esprit.

Voilà nous échangeons les propos usuels inspirés par cette situation puis vient le moment de repartir ce que nous fîmes peu après ayant fixé au préalable dans les appareils de photos ces visages et scènes d’un instant. Nous suivons toujours le topo visitant de vieilles pierres de temps à autre, interrompant même la progression pour laisser place au rêve à l’interrogation provoquée par ces lieux. et puis vient le passage du cheminement dans la rivière que je redoutais car signalé difficile en cas de montée des eaux. Ce ne fut pas le cas et cette descente et marche dans ce ruisseau se révélait même très très agréable et permettait de se laisser aller. C’est alors que l’observation acérée de Michel B associée à une réflexion pertinente de Claire rappelaient qu’il y avait une bifurcation et qu’il fallait s’interroger ?

La lecture du topo et de la carte confirmaient le changement de direction ce que nous firent. Remontés sur le plateau un dernier coup d’oeil au compas et direction Vieussan qui montrait bientôt ces premières maisons. Voilà la rando s’achevait mais la troisième mitemps débutait. Un bon gâteau préparé par Emilie et Francis et puis ensuite le pot de la fin sous l’olivier au café du Lézard bleu situé au pied du village.

Chers amies et amis que vous dire de plus si ce n’est… à la prochaine.

Robert F


Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 25 septembre 2017

Publication

687 Articles
77 Albums photo
3 Brèves
5 Sites Web
4 Auteurs

Visites

26 aujourd'hui
76 hier
213279 depuis le début
10 visiteurs actuellement connectés