Pic d’Aneto à ski avec Margonéto

jeudi 28 février 2013
par  Gil
popularité : 5%

DIAPORAMA (diaporama avec les photos de tous les participants)

Pyrénées : record du monde en neige cumulée en ce début 2013...pourquoi ne pas partir faire l’Aneto ?

Samedi 16/02/13

Nous nous retrouvons tous samedi matin pour un weekend de 3 jours autour de l’Aneto. La troupe se compose de 7 joyeux drilles : Bernard, Michel, François G., Vincent, François M., Marco et moi ! Ces messieurs voulant faire un peu de shopping, petit passage dans un magasin de sport à Bénasque avant de prendre la direction du Plan del Hospital où se garer devient mission impossible étant données les conditions idéales ce weekend...

Petit casse croute aux voitures avant de démarrer sur les pistes de fond de Llanos del Hospital. Montée assez tranquille jusqu’à la Rancluse (et non pas la Restanca...). Un joli petit refuge entouré de neige nous attend ! Mais quand je dis entouré de neige, ça signifie qu’il nous faut accéder au refuge par un tunnel de neige...excellent ! Pour se mettre en jambe pour le lendemain, on attaque une petite grimpette en direction de la Maladeta, trop longue au gout de certain...et puis en plus la neige n’est même pas bonne à la descente...quelle bande de cafistes du dimanche qui ne savent pas profiter et qui ne pensent qu’au dénivelé ;)

La douche à l’arrivée est plutôt appréciée sauf pour les puristes qui refuseront tout lavage (je ne donnerai pas de nom au risque de créer des disputes conjugales...mais Bernard, tu aurais pu faire un effort quand même !). Une bonne petite sieste bien méritée (sans la « calefaccion »...) avant de passer à table pour se remplir la panse en prévision de la bonne journée du lendemain.

Dimanche 17/02/13

Réveil matinal pour un dimanche...Petit dej’,préparation des sacs et hop, nous voila sur les skis à 8h comme prévu ! La montée vers le Portillon supérieur se fait sans trop de difficulté mais le passage du col s’avère un peu délicat à cause du manque de neige. Mais quel passage ! La vue de l’autre coté est splendide, l’Aneto semble si proche...et pourtant...On traverse le glacier en rang d’oignons tout en gardant un oeil sur des raquetteurs qui semblent pinailler au dessus de nous dans une neige un peu dure. Arrivé à la Punta Oliveras Arenas, les crampons s’imposent et la bande se scinde en 3 groupes : ceux qui reste là, ceux qui montent jusqu’à l’antécime et les surexcités qui passent le Pas de Mahomet pour atteindre le sommet de l’Aneto à 3404m. La vue là haut est simplement...INCROYABLE ! Après une brève scéance photo sommitale, on rejoint le reste du groupe sous le col de Corones. Petite scéance kiné à 3200 pour faire passer quelques crampes et nous voila partis en direction d’un joli vallon très sauvage, où la neige s’avère être plutôt pas mal !!! Arrivés au Plan des Aigualluts, petite pâte de coing avant de remettre les peaux pour passer le col de la Rancluse par une jolie montée bien bucolique. Arrivée au refuge vers 17h, pile poil à l’heure de la bière et du gouter ! Petit debrief de la journée avant la douche (pour tout le monde cette fois...), la sieste et le repas bien mérité ! Petite soirée fort agréable.

Lundi 18/02/13

Réveil encore plus matinal, on n’a pas idée je vous jure ! Nous voila sur les skis à 7h45 cette fois ci. La météo n’étant pas certaine, l’itinéraire est décidé au fur et à mesure de la rando : direction la partie occidentale du massif, vers la Diente de la Maladeta. Bernard nous fait profiter de ses bons plans en nous offrant un magnifique vallon encore vierge et recouvert d’une neige ma foi excellente ! Un vrai régal ! Quel bonheur de faire sa trace...On remonte ensuite une pente à 45° (où il semble plus judicieux de garder une certaine distance entre nous) avant de se diriger vers le pic d’Albe. Là, le groupe se scinde encore une fois en fonction de la lourdeur des jambes et de la faim des randonneurs : certains remonteront le vallon d’Albe et d’autres continueront sur le vallon de Paderne. Dans tous les cas, la descente se fait à 7 dans une neige vraiment bonne et dans un vallon splendide... On termine la descente dans les fameux « tubos » bien raides, avec une neige un peu lourde et humide, qui finiront par achever nos cuisses... On déchausse les skis au niveau de l’Hospital de Benasque pour rejoindre les voitures sur les coups de 14h. Quelques étirements et nous prenons le chemin de Bénasque pour une « cerveza con limon » bien méritée et surtout bien appréciée !!

Puis est venu le temps des adieux, sous un ciel qui s’y prêtait bien puisque la pluie est arrivée peu de temps après le départ...

Encore une fois, merci à tous, ça a été un weekend vraiment fabuleux ! Une groupe extra, de bonnes conditions, de superbes paysages...que rêver de mieux franchement ?

A quand la prochaine ??????

Margot

Samedi matin, après quelques difficultés pour « récupérer » tout le monde, nous nous sommes retrouvés à 7 pour trois jours dans le massif de la Maladeta. Nous avons eu quelques peines pour trouver à se garer au Plan del Hospital, vu le monde qu’il y avait au départ de la station de ski de fond.

Après avoir cassé la croûte, et s’être équipés, nous sommes montés au refuge de la Rancluse où nous avons déposés quelques affaires. Ensuite, en guise d’apéritif, nous avons fait une petite montée vers la Maladeta. Bonne descente sur une neige avec fond dur.

Dimanche, départ à 08h00 pour tenter l’Aneto. L’accès au passage du Portillon supérieur a été un peu délicat vu le manque de neige, mais l’accès sur le glacier a été sans problème (avec ou sans crampons). Le manque de neige sur le glacier nous a fait faire une traversée bien plus basse que d’habitude. Nous avons stoppé avec les skis à la Punta Oliveras Arenas (3292m). Une personne a « gardé » les skis, pendant que les autres montaient en crampons à l’antécime, et les puristes passaient le Pas de Mahomet pour atteindre le sommet de l’Aneto 3404m. Retrouvailles sous le col Coronas, et descente dans une bonne neige par un beau couloir. Arrivés au Plan des Aigualluts, nous avons remis les peaux pour passer le col de la Rancluse afin de revenir au refuge vers 17h00.

Lundi départ à 07h45 pour aller « visiter » la partie occidentale du massif. La météo indécise au départ, a mis un peu de temps à opter pour le beau. Malgré un participant qui rechignait à absorber ce « modeste » dénivelé, nous sommes d’abord montés vers la Diente de la Maladeta. Nous avons eu droit à une excellente descente dans un très beau vallon. Ensuite, nous nous sommes dirigés vers le pic d’Albe. Nous avons remonté le vallon d’Albe avant de prendre le vallon de Paderne. Les arrêts se sont échelonnés suivant la forme et l’envie des personnes. Très bonne et agréable descente de ce joli vallon, avant de prendre les « tubos » un peu plus raides qui nous ont déposés à proximité de notre point de départ à 14h00.

Un peu de marche pour retrouver les voitures (et oui, on s’était garé loin !!), se changer, charger les voitures, et nous voilà partis jusqu’à Benasque où nous avons pris un « pot » bien mérité. Et puis, ça été le long retour en voiture.

Fastueux WE de montagne et de ski !

Bernard A.


Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 16 octobre 2017

Publication

691 Articles
77 Albums photo
3 Brèves
5 Sites Web
4 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
85 hier
215942 depuis le début
32 visiteurs actuellement connectés