Rando au Pic des Trois Seigneurs

dimanche 3 juin 2012
par  Michel.B
popularité : 9%

Faute d’Aneto, nous voila partis ce samedi en direction du pic des 3 seigneurs. Par nous, j’entends Claire, Georgette, Bernard, Michel, Benoit et moi.

Mais pourquoi ce nom me direz-vous ? D’après Benoit, le nom de ce pic est issu de la légende selon laquelle les trois seigneurs des vallées de Massat, Vicdessos et Rabat-les-Trois-Seigneurs se rencontraient sur la dalle plate en son sommet afin de débattre des droits des différentes vallées qu’ils administraient. Mais après cette petite page d’histoire, place à l’ascension !

La montée jusqu’à l’étang d’Arbu s’effectue sous un soleil de plomb, au travers de pâturages remplis de genêts parfumés, de rhododendrons tout juste naissants, de rivières abondantes et splendides, d’isards au loin sur les crêtes, et d’orri encore bien conservé. Mais qu’est ce qu’un orri me direz-vous ? C’est en fait une ancienne installation d’estive en haute et moyenne montagne ariégeoise ou catalane, qui servait à la traite des brebis ou des chèvres et à la fabrication du fromage d’orri…Merci Bernard pour l’info (que de gens cultivés dans cette « dream team » !!).

Une fois arrivés à l’étang, on prend le temps de contempler les quelques poissons au fond de l’eau… plus transparente que jamais…on s’y baignerait presque ! On continue un peu la grimpette en croisant de ci de là quelques névés (la neige serait parfaite pour une petite descente à skis…). Suite aux réclamations de Michel, on décide de s’arrêter pour faire une petite pause. Panorama de fou au dessus de l’étang avec une vue splendide sur le pic rouge de Bassiès en face de nous, le Montcalm, le pic d’estat, le Girantes (!!) …et j’en passe ! Plus on continue en direction du sommet, plus la neige est présente. On terminera notre ascension sur les coups de 12h. Pause pique nique au sommet, à l’abri du vent, au dessus des brebis qui se baladent sur la neige, sous un ciel qui commence un peu à se charger et avec un haut médoc de 1999…un régal !

On redémarre tranquillement mais le ciel noir en face de nous nous fait accélérer le pas. On longe les crêtes en surveillant de près l’orage qui tourne autour de nous. La descente de fait le long d’un sentier très roulant et on atteint donc la route assez rapidement. Là, l’orage éclate au dessus de nos têtes et on finira en courant jusqu’à la voiture !

Le temps d’attendre les garçons qui se changent et prennent le temps de se préparer comme si ils se rendaient à leur 1er bal, nous voila partis à Vicdessos pour une petite bibine et une part de gâteau (noix et ananas…un délice !) ! On quitte finalement l’Ariège en direction de Toulouse pour la demi-finale de rugbyyyyyy !!

Balade magnifique, un coin superbe et encore bien sauvage…merci aux organisateurs !

…J’en profite pour faire un énorme bisou à ma maman…

Margot P.

JPEG - 217.1 ko

JPEG - 29.8 ko

JPEG - 67.8 ko

DIAPORAMA (d’autres photos un peu plus tard)

Au cours de cette belle journée, oh surprise !! nous sommes tombés à 2 reprises sur le signe de la " vulve ". (voir photo). Pour ceux qui n’auraient pas encore entendu parler de ce signe gravé à même la pierre en Ariège, il faut lire les articles dont les liens suivent :

JPEG - 748.9 ko

Il est préférable de respecter la chronologie pour bien comprendre l’histoire de cette gravure .

1er lien : l’Etang Fourcat

2 ième lien : Sur la trace du graveur de "vulve"

3 ième lien : Sur la trace du graveur de "vulve" (suite)

4 ième lien : Le signe de la "vulve" à la Une

Michel B.


Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 18 septembre 2017

Publication

684 Articles
77 Albums photo
3 Brèves
5 Sites Web
4 Auteurs

Visites

65 aujourd'hui
99 hier
212809 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés