Randonnée aux sources de la Salz. Ascension du Pech de Bugarach .

mercredi 7 mars 2012
par  Michel.B
popularité : 7%

Randonnée aux sources de la Salz. Ascension du Pech de Bugarach .   Samedi, de l’étonnant Gîte du Bouchard à quelques Kilomètres au Nord / Nord Est de Cubières-sur-Cinoble, belle randonnée improvisée avec pour objectif les « Sources de la Salz ». Cartes et boussoles en activité nous voilà en quelques heures à la fontaine salée. En traversant la propriété du Gîte, 30 hectares clôturés, réservés aux chasseurs pour entrainer leurs chiens, nous avons croisé sangliers, daims, et mouflons. Grâce au savoir faire de Francis et de Guy en matière de cadenas chiffrés nous avons pu sortir de la propriété. Après avoir goûté l’eau de la source qui en effet était saumâtre, nous avons grignoté dans la cabane des « Bouilleurs de sels » qui dès le XIVème siècle, période de l’instauration de la Gabelle, faisaient contrebande de sel.

Après une soirée épique dans le Gîte, digne des 80 chasseurs, avec cracheurs de feu et fou-rire général à s’en faire mal aux abdominaux, et une nuit réparatrice, nous voilà sur le départ de l’ascension du Pech de Bugarach.

L’ébauche de la randonnée prévoyait l’ascension par le Sud et le retour par le col de Linas, classique, bien trop classique ! Une petite erreur au départ, d’une centaine de mètres, allait en décider autrement.

L’accès normal par le Sud suit une variante du GR 36 bien balisé et sans difficulté par temps sec, appelé la voie de la Fenêtre. Dès le départ nous nous sommes éloignés de cette voie pour prendre un chemin plus discret à travers les buis en nous dirigeant progressivement vers l’Ouest. Emilie repère bientôt sur un buis cette inscription à peine lisible que nous traduisons par« Pech de l’aigle ». Les dés sont jetés, nous allons rejoindre la crête dans sa partie la plus à l’ouest au point marqué 1029m, de là nous rejoindrons le Pech de Bugarach, en contournant par le Sud La Pique Grosse. Avec un groupe de quatorze montagnards aguerris, cela semble jouable. En effet, le chemin se découvre tout doucement à notre vue, discrètement au fur et à mesure que nous avançons. Après un passage un peu délicat, nous voilà tout au bout Sud Ouest de la crête, en face le Pech de Bugarach.

Avec un bel optimisme, la troupe, sûre de trouver le chemin, et malgré quelques passages vertigineux, va suivre la crête, en passant sous la Pique Grosse , jusqu’au Pech de Bugarach tant désiré. Superbe. La descente se fera par la voie de la Fenêtre où nous nous arrêtons, heureux, pour pique-niquer et profiter d’un beau soleil avant de rejoindre les voitures..

Sans rentrer dans l’ésotérisme attaché au Pech de Bugarach on peut dire que ce sommet ne laisse pas indifférent. On y reviendra, peut-être par une autre voie comme celle du col de Péchine… mais cela est une autre histoire.

Patrick

DIAPORAMA


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 19 octobre 2017

Publication

692 Articles
77 Albums photo
3 Brèves
5 Sites Web
4 Auteurs

Visites

63 aujourd'hui
119 hier
216152 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés